Other Hauntings: A Geography Beloved

JIN-ME YOON

Other Hauntings: A Geography Beloved

Dans le cadre de MOMENTA | Biennale de l'image

COMMISSAIRE INVITÉ — AMI BARACK

Exposition
Jin-me Yoon Other Hauntings: A Geography Beloved © Jin-Me Yoon, Other Hauntings:Ageography Beloved (Song), 2016—Vidéo HD, 8 min 14 s (len boucle).
© Jin-Me Yoon, Other Hauntings:Ageography Beloved (Song), 2016—Vidéo HD, 8 min 14 s (len boucle).

Jin-me Yoon (1960) est une artiste coréenne qui vit et travaille à Vancouver. Elle y enseigne les arts visuels à l’École des arts contemporains de l’Université Simon Fraser. Depuis les années 1980, par sa pratique de la photographie, de la vidéo et de l’installation, elle se penche sur des questions relatives à l’histoire, au lieu et au corps, mue par son intérêt pour la façon dont ces mêmes questions entretiennent des relations enchevêtrées et interdépendantes. Ses oeuvres ont été présentées dans tout le Canada ainsi que sur la scène internationale. Parmi ses récentes expositions individuelles et collectives, mentionnons Repères 2017 (Réserve de parc national Pacific Rim, 2017) ; La photographie au Canada : 1960-2000, à l’Institut canadien de la photographie du Musée des beaux-arts du Canada (Ottawa, 2017) ; Married by Powers, à MediaCity Seoul (2016) ; Rencontres improbables, à la Gallery Oqbo (Berlin, 2016) et Project 35: The Last Act, organisée par l’organisme Independent Curators International (2014). En 2013, elle a reçu une bourse dans le cadre du programme Smithsonian Artist Research Fellowship. 

7 septembre 2017 - 14 octobre 2017

Les relations entre lieu et identité sont au coeur du travail de Jin-me Yoon (Canada). Dans les vidéos Other Hauntings: A Geography Beloved (Dance) et Other Hauntings: A Geography Beloved (Song), tournées à Gangjeong en Corée du Sud, l’artiste explore les notions d’histoire, de mémoire et de paysage. Il y a dix ans, l’équilibre de ce village de pêcheurs a basculé lorsque le gouvernement sud-coréen a décidé d’y construire une base navale militaire, détruisant ses rochers sacrés et bouleversant la vie de ses habitants. L’artiste souhaite rendre compte de ce conflit sans y faire explicitement référence, se concentrant plutôt sur les témoignages et les gestes de deux habitants devenus symboles poétiques de la résistance. Devant la violence destructrice, Jin-me Yoon saisit ce que l’oeil ne voit pas.

MOMENTA 2017 
Pour sa 15e édition du 7 septembre au 15 octobre, MOMENTA s’est associée au commissaire Ami Barak, qui a développé une programmation remarquable sous le thème De quoi l’image est-elle le nom ?. L’édition 2017 de MOMENTA examine la notion de pièce à conviction photographique et vidéographique, mettant en doute le statut de l’image fixe et en mouvement comme témoin du réel et s’intéressant aux caractères fantasmé et sublimé de celui-ci. Les 38 artistes réunis dans la biennale nous invitent à ne pas accepter sans critique le témoignage de l’image. La biennale s’articule en trois volets. Le premier correspond à l’exposition centrale du quartier général (QG), présentée dans deux lieux : la Galerie de l’UQAM et VOX, centre de l’image contemporaine. Le deuxième volet consiste en 14 expositions individuelles déployées dans plusieurs quartiers de la ville, auquel s’ajoute, pour le troisième volet, une exposition de documents présentée à Artexte.—MOMENTA, c’est aussi un programme étoffé d’activités de médiation culturelle, de conférences, de projections et de rencontres, autant d’opportunités pour aller à la rencontre des artistes et de leurs oeuvres. La biennale serait incomplète sans son catalogue, coproduit avec la prestigieuse maison d’édition Kerber Verlag, qui rassemble des textes inédits signés par le commissaire et cinq auteures invitées à réfléchir à la question De quoi l’image est-elle le nom ? 

PARCOURS CROISÉ
Un parcours croisé combinant une visite guidée de l’exposition à la Galerie B-312 et de certaines expositions satellites a lieu le 7 octobre à 12h30.


Partenaire de l'exposition "Other Hauntings: A Geography Beloved"

JIN-ME YOON

Other Hauntings: A Geography Beloved

Dans le cadre de MOMENTA | Biennale de l'image

COMMISSAIRE INVITÉ — AMI BARACK

7 septembre 2017 - 14 octobre 2017
Jin-me Yoon Other Hauntings: A Geography Beloved © Jin-Me Yoon, Other Hauntings:Ageography Beloved (Song), 2016—Vidéo HD, 8 min 14 s (len boucle).
© Jin-Me Yoon, Other Hauntings:Ageography Beloved (Song), 2016—Vidéo HD, 8 min 14 s (len boucle).

Les relations entre lieu et identité sont au coeur du travail de Jin-me Yoon (Canada). Dans les vidéos Other Hauntings: A Geography Beloved (Dance) et Other Hauntings: A Geography Beloved (Song), tournées à Gangjeong en Corée du Sud, l’artiste explore les notions d’histoire, de mémoire et de paysage. Il y a dix ans, l’équilibre de ce village de pêcheurs a basculé lorsque le gouvernement sud-coréen a décidé d’y construire une base navale militaire, détruisant ses rochers sacrés et bouleversant la vie de ses habitants. L’artiste souhaite rendre compte de ce conflit sans y faire explicitement référence, se concentrant plutôt sur les témoignages et les gestes de deux habitants devenus symboles poétiques de la résistance. Devant la violence destructrice, Jin-me Yoon saisit ce que l’oeil ne voit pas.

MOMENTA 2017 
Pour sa 15e édition du 7 septembre au 15 octobre, MOMENTA s’est associée au commissaire Ami Barak, qui a développé une programmation remarquable sous le thème De quoi l’image est-elle le nom ?. L’édition 2017 de MOMENTA examine la notion de pièce à conviction photographique et vidéographique, mettant en doute le statut de l’image fixe et en mouvement comme témoin du réel et s’intéressant aux caractères fantasmé et sublimé de celui-ci. Les 38 artistes réunis dans la biennale nous invitent à ne pas accepter sans critique le témoignage de l’image. La biennale s’articule en trois volets. Le premier correspond à l’exposition centrale du quartier général (QG), présentée dans deux lieux : la Galerie de l’UQAM et VOX, centre de l’image contemporaine. Le deuxième volet consiste en 14 expositions individuelles déployées dans plusieurs quartiers de la ville, auquel s’ajoute, pour le troisième volet, une exposition de documents présentée à Artexte.—MOMENTA, c’est aussi un programme étoffé d’activités de médiation culturelle, de conférences, de projections et de rencontres, autant d’opportunités pour aller à la rencontre des artistes et de leurs oeuvres. La biennale serait incomplète sans son catalogue, coproduit avec la prestigieuse maison d’édition Kerber Verlag, qui rassemble des textes inédits signés par le commissaire et cinq auteures invitées à réfléchir à la question De quoi l’image est-elle le nom ? 

PARCOURS CROISÉ
Un parcours croisé combinant une visite guidée de l’exposition à la Galerie B-312 et de certaines expositions satellites a lieu le 7 octobre à 12h30.


Jin-me Yoon (1960) est une artiste coréenne qui vit et travaille à Vancouver. Elle y enseigne les arts visuels à l’École des arts contemporains de l’Université Simon Fraser. Depuis les années 1980, par sa pratique de la photographie, de la vidéo et de l’installation, elle se penche sur des questions relatives à l’histoire, au lieu et au corps, mue par son intérêt pour la façon dont ces mêmes questions entretiennent des relations enchevêtrées et interdépendantes. Ses oeuvres ont été présentées dans tout le Canada ainsi que sur la scène internationale. Parmi ses récentes expositions individuelles et collectives, mentionnons Repères 2017 (Réserve de parc national Pacific Rim, 2017) ; La photographie au Canada : 1960-2000, à l’Institut canadien de la photographie du Musée des beaux-arts du Canada (Ottawa, 2017) ; Married by Powers, à MediaCity Seoul (2016) ; Rencontres improbables, à la Gallery Oqbo (Berlin, 2016) et Project 35: The Last Act, organisée par l’organisme Independent Curators International (2014). En 2013, elle a reçu une bourse dans le cadre du programme Smithsonian Artist Research Fellowship. 

Partenaire de l'exposition "Other Hauntings: A Geography Beloved"