EN RÉSIDENCE

Ivana Smiljanic — Ivana Ivkovic

EN RÉSIDENCE

  • Résidence
© Ivana Smiljanic — Ivana Ivkovic – Galerie B-312

L’artiste Ivana Smiljanic se définit comme une activiste culturelle. Dans une série de neuf performances de danse, elle invitait les gens issus de différents contextes sociaux à choisir la musique qui lui servirait d’ancrage à son travail. Si au départ, par le biais de ces performances, elle questionne les relations hiérarchiques et l’interdépendance des différents intervenants du milieu artistique, ses autres prestations l’amènent progressivement à intégrer divers phénomènes sociaux ou culturels, tels la défense contre la violence faite aux femmes ou le soutien aux jeunes mariées. L’installation vidéographique qu’elle présente à la Galerie B-312 réunira neuf de ses performances réalisées dans autant de villes différentes. Ivana Smiljanic réside et travaille à Belgrade, Serbie. Elle détient un baccalauréat et une maîtrise de l’Université des arts de Belgrade. Elle a exposé en Serbie, en Croatie, en Autriche, en Grèce, en Norvège et aux États-Unis.

Ivana Ivkovic s’intéresse aux notions de pouvoir, de sécurité et de protection en soulignant l’importance du vécu et de la subjectivité dans la perception et dans la production d’une œuvre d’art. Artiste nomade, son travail passe par diverses actions de décontextualisation et de détournement soulignant les aberrations du politique dans le social. Ivana Ivkovic vit et travaille à Belgrade, Serbie. Elle détient une maîtrise en dessin de l’Université des arts de Belgrade. Son travail a été présenté en Serbie, en Croatie, au Danemark, en Espagne et en Autriche. Elle a effectué plusieurs résidences entre autres en Inde et en Turquie.

29 décembre 2014 au 16 janvier 2015

— DU DIMANCHE 28 DÉCEMBRE 2014 AU JEUDI 15 JANVIER 2015

Du 28 décembre au 15 janvier, la Galerie B-312 accueille en résidence Ivana Smiljanic et Ivana Ivkovic, deux artistes d'origine serbe. Cette période de travail leur permettra de créer une œuvre in situ que vous pourrez découvrir dès le 16 janvier au vernissage de l'exposition Sensing Realities